Skip to main content

Posts

Showing posts from April 6, 2011

Lumière sur un concept : Platform as a service.

La Platform as a service a pour rôle l'exécution du logiciel. Elle est composée de briques utilisant des langages de programmation de haut niveau, généralement des langages de script (console de commande, Python, SQL, serveur d'application, etc.). De nos jours, tout est réalisable avec ces langages, du traitement de l'information au calcul intensif. L'isolation provient du fait que leur fonctionnement est documenté et que cette documentation, publique, a les mêmes caractéristiques qu'une norme ; ce sont donc des standards de facto.
Flexibiliser ce niveau correspond à offrir un environnement d'exécution pour ces langages de haut niveau, tout en faisant disparaître la complexité inhérente à leur bon fonctionnement. Ce qui compte, c'est que la fonction logicielle soit assurée correctement et continuellement. On utilise pour cela des flottes (ou nuages) de serveurs. Les techniques utilisées sont variées : le basculement (fail-over), la répartition …

Lumière sur l'intégration du Saas (Software as a service) dans le cloud computing

Le Software as a service établit une interface avec l'utilisateur. Il réalise une fonction, et pour l'utilisateur, peu importe comment il le fait, ce qui compte c'est que le service fonctionne.
La "fonction logicielle" est décomposée en briques élémentaires appelées "services", que l'on recompose à la guise pour réaliser une fonction de plus haut niveau. Par exemple dans le cas du web : la cartographie ajoutée dans un site de vente de biens immobiliers, la discussion instantanée dans un site de petites annonces, l'ajout de commentaires dans un site de publication d'articles polémiques, etc. et aussi l'ajout d'une vidéo dans une page internet. La vidéo peut provenir de la page, c'est la façon non-cloud de procéder. Mais elle peut aussi provenir d'un autre emplacement, elle est alors indépendante et devient un service. L'isolation vers l'utilisateur est assurée par les normes du W3C (URL, HTML, RSS, etc.).

Lumière sur les moteurs de recherches : Systèmes de question réponse

le système de question réponses est par exemple l'un des enjeux du web sémantique. La plupart des algorithmes des systèmes de questions-réponse reposent en effet sur l'usage intensif des étiquetages sémantiques (ou étiquetages par entités nommées). Comme illustré par le système de question-réponse EAGLi , appliqué aux sciences de la vie et de la santé.
Avec ces systèmes, l'utilisateur ne saisit plus dans un moteur de recherche classique ,une requête composée de termes décrivant l'objet de sa recherche (exemple « logiciel freeware traduction ») mais une question en clair, susceptible de produire un résultat de recherche construit et fruit d'un assemblage d'informations (exemple, « qui sont les auteurs classiques du XIXe »).
Les expériences menées actuellement, comme par exemple celle de DBpedia, Wolfram en construisant des bases d'informations relationnelles décrivant le contenu sémantique de Wikipédia, permettent d'envisager la mise au point rapi…