Produire du papier écologique avec les fibres de bananiers au Cameroun



Les bananiers forment le genre Musa. Ce sont des plantes monocotylédones vivaces de la famille des Musaceae dont les fruits, en général, sont les bananes.
A l’ère du changement climatique, de la protection de l’environnement et de la consommation Bio , le Cameroun a vu grand, tout au moins via ses entrepreneurs. En effet, par l’entremise de Christophe Nken : Grand opérateur économique au Cameroun. Fils de cultivateur, ce natif de
Bafang : localité de l’ouest Cameroun  a grandit autour des tiges de bananiers qui pourrissaient sans cesse autour de lui après être coupées.
Christophe Nken a initié ce projet innovant , qui est une première mondiale  consistant donc à produire du papier écologique à partir de fibres de bananiers, une matière première renouvelable.
L’imagination, la conception et le développement du processus industriel ont été assurés par les ingénieurs Camerounais et donc la première usine se localise à Bafang à quelques kilomètres de Dschang,Bana et Baganté : localités de l’ouest Cameroun.
Les coûts de production sont très bas et la qualité du papier au rendez-vous. Parmi leurs clients, on note la Luftansa : première compagnie aérienne Allemande.

Popular posts from this blog

The latest trends gaining momentum in the global e-textile market

Integrated Email in our mobile-driven world.

The introduction of cloud computing has improved password management software capabilities